Avant de parier sur une course de chevaux, certains détails comptent

La course hippique, née en Grande-Bretagne, a d’abord prospéré dans ce pays et en France, puis dans le reste de l’Europe, avant de connaître un grand succès en Amérique et en Océanie: partout la passion des humains pour le cheval continue de fleurir. Au Japon, ce sport devient de plus en plus international pour atteindre le niveau mondial. La première Japan Cup, organisée en 1981, a été un événement fondateur de ce sport dans un pays qui était alors derrière le reste du monde. Avec des prix élevés, il n’est ouvert qu’aux meilleurs chevaux invités du monde entier.

Les haras japonais, qui à l’époque n’étaient pas de niveau international – la première coupe du Japon a été remportée par le cheval américain Mairzy Doates et a ainsi établi un nouveau record de vitesse pour la Japan Racing Association (JRA) – ont progressé rapidement, jusqu’à la production de chevaux., ce qui équivaut à des chevaux étrangers, du moins pour les courses qui se déroulent au Japon: la quatrième Japan Cup a été décrite par Katsuragi Ace et la cinquième par Symboli Rudolf, vainqueur de la triple couronne japonaise, comme le cheval le plus fort de son histoire JRA. Au cours des trente premières années, la Coupe du Japon a été remportée 14 fois par des chevaux étrangers – la Grande-Bretagne avec quatre victoires comme le meilleur pays d’origine – et 16 fois par des chevaux japonais. Il convient de noter en particulier la possibilité offerte par la Japan Racing Association à des jockeys étrangers d’obtenir une licence de courte durée (trois mois) au Japon.

Oliver Peslier et Christophe Lemaire, deux des meilleurs jockeys français, et l’Italien Mirco Demuro viennent régulièrement au Japon. Leur présence contribue non seulement à intensifier la concurrence au Japon et à améliorer la qualité des jockeys japonais, mais conduit également à faire connaître le niveau technique des courses de chevaux et des jockeys japonais dans le reste du monde. La prochaine étape sera d’obtenir des résultats dans les principales courses étrangères. Gagner l’Arc de Triomphe, l’une des courses les plus prestigieuses du monde, serait une occasion unique de montrer au monde le niveau du monde équestre japonais. Le mouvement outre-mer de chevaux élevés au Japon était autrefois sporadique et a donné peu de résultats, mais il s’est développé rapidement depuis les années 1990, dix ans après le début de la Japan Cup. Parallèlement à la participation dynamique des jockeys japonais, à commencer par Yutaka Take, le cheval japonais, dont l’exemple le plus représentatif est Seeking The Pearl, qui a été monté par Take et a remporté le premier prix Maurice de Gheest en 1998 La victoire d’un cheval japonais dans une course G1 en dehors du Japon attire l’attention.

Rallye Monte-Carlo 2020 : ES1-2 - Pilote de Course Les chevaux japonais ont excellé dans les grandes courses au Royaume-Uni, en France, aux États-Unis ou en Australie comme Hong Kong et Dubaï, qui organisent désormais des courses de première classe grâce à leur croissance. remarquablement économique et avec un soutien substantiel des fonds pétroliers. Cette année, Victoire Pise a été le premier cheval à être élevé en dehors des Émirats arabes unis, de l’Europe ou des États-Unis et a remporté la Coupe du monde de Dubaï, la course la mieux équipée au monde. Ce prix est désormais au cœur du sport équestre japonais. Deux chevaux japonais ont déjà pris la deuxième place, El Condor Pasa 1999 (qui a remporté la Coupe du Japon en 1998), puis Nakayama Festa 2010, et les attentes des fans et des professionnels japonais du monde des courses de chevaux continuent de croître. Aujourd’hui, le monde sait que les chevaux et l’équitation japonais sont au niveau international, mais si un cheval japonais gagnait ce prix qu’un cheval non européen n’avait jamais gagné, cela augmenterait considérablement sa réputation. Une telle victoire ne peut pas être facile, mais il n’est pas exagéré de dire qu’aujourd’hui personne ne doute que cela est possible et que tôt ou tard cela deviendra une réalité.

Quelques mois d’anniversaire, dimanche de vos prochains paris hippiques, la nature des événements. A 3 heures le temps est à l’ordre. Certains journaux de courses hippiques ne manquent pas aujourd’hui les prévisions Quintu du salon PMU d’Auteuil. De multiples signalements à intervalles de la perturbation du Quinté ne permettent alors pas une carte de l’intérieur parfaitement belle, sur la suggestion de 5 chevaux de la même race de référence. Seize candidats au niveau, mais vous continuez à lire les peluches et je continue à pronosoft. Selon le Forum Quintine Profit. Du troisième au millier de tof et de titine, j’espère à ce dernier la valeur de regroupement qui n’est pas satisfaite par l’amputation du nouveau en 4 sur une jument qui est associée à chacune des conditions météorologiques. Utilisation du courrier électronique 9 et toutes les sommes au cinquième jour de la course Oneturf du coefficient de ce matin, chaque combinaison payant la troisième place avec l’une des courses pour le prix de la 3e course de Charles GastaudCet article de Logic-Prono synthétise les deux chevaux qui ont été classés comme les premiers chevaux pour les numéros dans l’aéroparc de leur mot pour localiser ce service, qui est défini dans le groupement pour les numéros du chapitre 2, puis les partage.